24 janvier 2020

Tête-à-tête avec un motoneigiste d’expérience : Dave Brewster

Si vous cherchez à vivre une aventure exaltante remplie de paysages époustouflants sur des sentiers impeccables, vous voudrez planifier de passer quelque temps dans la région Chaleur.

Pour vous permettre de mieux connaître cette magnifique région de l’Odyssée du nord, nous avons réalisé une courte entrevue avec Dave Brewster, vice-président du Nepisiguit Sports Lodge, un des trois clubs de motoneige de la région.

Voici ce que notre véritable vétéran des sentiers avait à nous raconter :


Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui se prépare à venir faire de la motoneige dans les sentiers de la région Chaleur cet hiver?

Dave : Planifiez votre trajet avant de partir et laissez les gens à la maison savoir où vous allez. Vérifiez à quel endroit vous pouvez faire le plein pour éviter de tomber en panne. Voyagez toujours en groupe ou accompagné d’au moins un autre motoneigiste.

Assurez-vous de voyager à une vitesse où vous êtes en pleine maîtrise de votre véhicule et circulez du bon côté de la piste afin d’éviter le trafic venant en sens inverse.

L’alcool et la motoneige ne font pas bon ménage. Il faut 100 % de sa concentration pour manœuvrer convenablement une motoneige, alors réservez les boissons alcoolisées pour la fin de la journée après avoir mis votre motoneige de côté.

Pouvez-vous nous parler des hivers d’ici et de ce qu’il y a de si spécial à leur sujet pour les motoneigistes qui visitent notre région?

Dave : À Bathurst, les hivers sont plutôt froids avec beaucoup de neige. Il y tombe environ 3 mètres de neige par hiver (N. D. É. : Bathurst a même enregistré une accumulation record de 5,3 m en 2008!), ce qui permet d’avoir des sentiers fantastiques ainsi que des possibilités de conduite hors sentier, qui connaît une popularité croissante chez les motoneigistes chevronnés.

L’aspect le plus satisfaisant de notre réseau est le fait qu’il est ininterrompu. Les motoneigistes peuvent voyager des kilomètres sans croiser de panneau d’arrêt ou d’intersection.


Comment décririez-vous l’expérience en motoneige dans la région Chaleur? Qu’y a-t-il de si particulier en motoneige dans notre région?

Dave : L’avantage du réseau de pistes de la région Chaleur est que vous pouvez choisir bon nombre de circuits selon la distance que vous voulez parcourir et la direction dans laquelle vous vous déplacez.

Vous pouvez aussi y admirer de beaux flancs de montagnes couverts de neige pure.

Il y a beaucoup d’établissements où trouver de la nourriture, du carburant et un bon endroit où se reposer. Certains de ces établissements offrent même l’hébergement.

Pourriez-vous nous donner une idée de ce à quoi un motoneigiste d’expérience peut s’attendre à découvrir en venant faire de la motoneige ici?

Dave : Même les motoneigistes d’expérience seront admiratifs devant les paysages à couper le souffle dans l’ensemble du réseau de sentiers de la région Chaleur.

Beaucoup de sentiers sont parallèles à des rivières et des lacs où on y aperçoit de hautes montagnes en arrière-plan.

Il y aura de longs passages où vous pourrez y aller à fond en toute sécurité pour rattraper le temps passé à franchir les sections boisées. Ces pistes, qui peuvent atteindre 12 mètres (40 pieds) de largeur, sont davantage sécuritaires.

De nombreux visiteurs viennent à Bathurst pour atteindre l’Odyssée du nord. Il s’agit d’un circuit de pistes permettant de traverser le Nord du Nouveau-Brunswick en entier.

Ce circuit vous mènera de Bathurst à Edmundston en passant par Campbellton pour ensuite vous mener à Miramichi et enfin à Bathurst à nouveau. Ce circuit peut prendre de deux à quatre jours à compléter selon la distance que vous parcourez chaque jour.

Les motoneigistes apportent quelques vêtements de rechange avec eux pour les nuits de leur voyage en motoneige.

L’hébergement est offert à des taux très abordables et les établissements sont tous organisés pour accueillir les motoneigistes en hiver.

Ils offrent des services adaptés à vos besoins spécifiques ainsi qu’un excellent système de sécurité pour votre équipement.


Est-ce que vous avez un conseil à donner en particulier à un néophyte en motoneige qui souhaiterait avoir une première expérience dans notre région?

Dave : On recommande aux débutants de s’assurer que leur premier tour en motoneige soit court et facile. N’essayez pas tout de suite de faire 200 km par jour comme les motoneigistes expérimentés, car vous manqueriez d’énergie. Vous devrez développer beaucoup de savoir-faire pour y parvenir.

Au départ, la plupart des débutants se cramponnent à leur motoneige comme si leur vie en dépendait et se fatiguent au bout de 10 km. Pour conduire une motoneige, il faut au contraire être détendu et tenir légèrement les commandes. Pour vous pratiquer, vous pouvez vous limiter à des excursions de 100 km au début.

Avant tout, conduisez lentement et gardez une vitesse confortable en tout temps. Maintenez une distance de 90 à 122 mètres (300 à 400 pieds) avec la motoneige en avant de vous pour vous donner amplement de temps de freinage.

Évitez de garder la même vitesse que le véhicule en avant de vous s’il vous faut aller au-delà d’une vitesse confortable pour le faire.

Vous pourrez toujours rattraper les membres de votre groupe puisqu’ils arrêteront régulièrement pour s’assurer que tout va bien pour tout le monde.

Le fait d’essayer de garder le rythme avec une autre motoneige plus rapide est l’une des plus grandes causes d’accidents.

Pouvez-vous me décrire la sensation que vous procure la découverte d’un nouveau sentier? Qu’est-ce qui vous plaît et que cherchez-vous à vivre quand vous essayez un nouveau sentier?

Dave : Beaucoup de sentiers passent dans les régions les plus reculées de la province. Dans certaines conditions, les arbres enneigés se courbent parfois sous le poids de la neige et ont tendance à former un tunnel juste au-dessus du sentier.

Cette vue est absolument spectaculaire et impossible à oublier.

Les meilleurs sentiers sont ceux qui sont relativement droits avec très peu de virages. En effet, il peut être difficile de conduire dans de longues pistes comportant de nombreux virages, et il vous faut toute votre attention pour éviter les motoneiges venant en sens inverse dans ces conditions.


Quels sont vos endroits favoris où arrêter pour manger lorsque vous êtes sur les pistes?

Dave : Il y a de la bonne nourriture dans tous les clubs et établissements situés sur le réseau de sentiers de la région Chaleur.

Le Supervillage Lodge offre une excellente sélection de repas faits maison qui sauront rassasier les plus affamés d’entre vous. Il en va de même pour le Nepisiguit Sports Lodge, le Rogers Lake Lodge, le Island Lake Lodge, le Serpentine Lodge et le Club Motoneige Chaleur.

Tous ces établissements offrent de la nourriture et du carburant ainsi qu’un bel endroit où se reposer tout en dégustant votre repas.

Est-ce que vous avez un sentier favori ou un endroit incontournable que vous aimeriez recommander?

Dave : Nepisiguit est connu dans le monde de la motoneige comme étant l’endroit où se niche Piston Alley. Ce sentier relativement droit s’étend sur 30 km entre Rogers Lake et Governors Lodge.

Le sentier est parallèle à la rivière Nepisiguit et est maintenu très large. Cet endroit donne donc aux motoneigistes d’expérience la chance de « tester leur machine ».

Piston Alley porte bien son nom!

De plus, la fin de ce sentier vous mènera à des pistes se situant à des altitudes parmi les plus élevées de la province dans un coin que nous appelons « Big South », en direction du Serpentine Lodge.

Vous y trouverez des paysages à couper le souffle.

Selon moi, le plus beau sentier que vous trouverez dans le nord du Nouveau-Brunswick se situe dans le parc provincial Mont-Carleton et passe près des lacs Bathurst.

Vous y apercevrez le mont Sagamook en arrière-plan, et il y aura beaucoup d’endroits où vous pourrez vous arrêter sur le bord du sentier pour manger dans un décor féérique couvert de neige blanche et entouré de millions d’arbres.


Est-ce que votre club a des activités spéciales prévues pour cette saison?

Dave : Nous planifions des tours pour le long weekend du 15 au 17 février. Les visiteurs sont aussi invités à participer au 24e anniversaire de notre célèbre Danny Burger Run, qui se tiendra le 29 février et sera commanditée par le Big D Drive In et Rogers Lake Lodge. Cet évènement attire annuellement 500 motoneigistes et vous donne la chance de déguster le fameux Danny Burger à faible prix.

Nous organisons aussi un souper du mercredi dans notre club du 8 janvier au 1er avril durant tout l’hiver. Nous y offrons des repas de première classe, et le café ou le thé ainsi que le dessert sont compris. Comme types de repas, nous pourrions par exemple servir un rôti de bœuf, de la dinde, ou un steak de contre-filet cuit au barbecue, etc.

~~~~

Joignez-vous à des milliers d’autres motoneigistes, cet hiver, et partez à la conquête de nouveaux sentiers dans la région Chaleur!

Profitez-en aussi pour explorer la Péninsule acadienne et les régions d’Edmundston et de Campbellton.

Un monde de découvertes vous attend sur l’Odyssée du nord!



Edmundston

Campbellton

Région Chaleur

Péninsule acadienne

En Haut